Qui sommes-nous?

Objet

Créée en 1984 à l’initiative d’un certain nombre de démocrates marocains résidant à l’étranger, l’ASDHOM a pour objet :
L’information de l’opinion publique sur toutes les violations des droits et de la dignité de l’Homme au Maroc.
La défense des victimes de l’arbitraire et de la répression.
La lutte pour l’abrogation des textes répressifs et pour l’application effective des textes garantissant les libertés.
La lutte contre toutes les formes de discrimination et de xénophobie vis-à-vis de la population immigrée en France.
La sensibilisation et la formation des membres de l’association à la problématique des droits de l’Homme à travers des études, travaux théoriques et conférences se rapportant aux aspects juridiques, économiques et sociaux de la question des droits de l’Homme, en particulier dans notre pays.

Orientation

Une orientation axée sur la défense des droits de l’Homme dans notre pays et sur la dénonciation de leur violation, quelqu’en soit les victimes, et abstraction faite de leurs opinions, appartenance ou non appartenance politique. Les textes internationaux sont nos références de base à ce sujet.

Structure

Assemblée générale annuelle.
Conseil d’administration.
Bureau exécutif composé.
Commissions de travail (commission d’information, commission de la femme, commission juridique,… etc.).

Fonctionnement

Adhésion libre et individuelle.
Décisions collectives prises par consensus ou une large majorité.
Instances renouvelées régulièrement.

Ressources financières

La cotisation des membres.
Les abonnements et la vente des publications.
Les dons des personnes désireuses de promouvoir les droits de l’Homme au Maroc.
L’organisation de manifestations diverses (dîners-débats, soirées culturelles…).

Moyens d’action

Site Internet :
Envoi de missions au Maroc.
Dossiers spécifiques et rapports.
Communication avec la presse, les ONG et toutes les instances et organisations préoccupées par la question des droits de l’Homme.
Participation aux actions communes avec les autres associations analogues.

Partenaires privilégiés au Maroc et principales sources d’information

Les associations amies au Maroc (AMDH, OMDH, LMDH) avec lesquelles nous avons des échanges permanents.
Les victimes des atteintes aux droits de l’Homme et leurs familles (détenus et anciens détenus politiques, anciens disparus, militants politiques, syndicaux, etc.). Nombreux parmi eux sont devenus des correspondants réguliers de l’ASDHOM.

À propos de l'auteur